l’entrepreneur du mois – Avril 2017 – Mame Mor SECK

l’entrepreneur du mois – Avril 2017 – Mame Mor SECK

INTERVIEW DE L’ENTREPRENEUR DU MOIS

CREDO: Bonjour Mr Seck

Mr Seck: Bonjour Mr Faye, je suis très honoré de votre choix porté sur ma modeste personne pour réaliser une interview

CREDO: Quel est votre parcours et d’où venez-vous ?

Mr Seck : Tout d’abord je tiens à saluer le travail que vous faites au niveau de la région lilloise pour les ressortissants sénégalais et au niveau de CREDO. L’association CREDO est pour moi une association d’utilité publique de part ses activités et ses conférences organisées pour l’intérêt de nos compatriotes.

Moi je viens du Sénégal, plus précisément à Touba (berceau du mouridisme) Après le bac, mon père m’a envoyé à Dakar (collège SACRE CŒUR) pour poursuivre mes études. Après l’obtention du bac en  2001, j’ai réussi le concours d’entrée au CEDT G15 pour faire un BTS en structure métallique. Le diplôme en poche j’ai fait les démarches pour venir en France (université de la Rochelle) afin d’obtenir un bac+ 5 en génie civil.

En 2007, je suis venu à Lille après un bref passage de 6 mois à Orléans (stage de fin d’étude). Ma venue à Lille est synonyme de mon entrée dans la vie professionnelle.

CREDO: Vous avez décidé de créer votre propre entreprise à la sortie de vos études ? Comment en êtes-vous arrivé là ?

Mr Seck J’ai toujours rêvé d’entreprendre même étant étudiant au Sénégal. Mon objectif était de créer des emplois. Après 5 ans de vie professionnelle dans un grand bureau d’étude nordiste (ingénierie de la construction), j’ai décidé avec un autre compatriote sénégalais de monter un bureau d’étude. Nous avons créé MBA STRUCTURE en 2013. Deux ans plus tard nous avons monté une filiale de MBA à Dakar qui fait non seulement de l’ingénierie mais aussi des travaux.

CREDO : Pourquoi avoir créé ?

Mr Seck : Etre chef d’entreprise ne s’invente pas. Je pense qu’il faut avoir la passion d’entreprendre et prendre beaucoup de risque car la situation financière et la conjoncture n’était pas propice à créer une entreprise. En 2013 la France était en pleine crise économique. Mais cette situation ne nous a pas découragés

CREDO : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre société?

Mr Seck : MBA STRUCTURE est un bureau d’étude d’ingénierie du bâtiment et du génie civil. MBA est spécialiste des calculs de structure suivant la réglementation des Eurocodes et des projets en zone sismique.

Ouvrages neufs

  • Conception et dimensionnement des ouvrages en béton armé suivant les réglementations en vigueur

Restructuration et/ou réhabilitation

  • Diagnostic du bâtiment existant
  • Sondages destructifs pour repérage des armatures
  • Reconnaissance de fondations existantes
  • Calcul de capacité portante des planchers existants
  • Etude de renforcement pour création d’ouverture dans un mur porteur

Types d’ouvrages

  • Bâtiments de type tertiaire
  • Bâtiment de type hospitalier
  • Bâtiment de type  habitation
  • Bâtiment de type industriel et commercial

CREDO : Parlez-nous de votre produit ou service.

Mr Seck : Nous faisons une prestation de service intellectuelle.

Notre mission est d’accompagner le client dans l’aboutissement de son projet suivant les différentes phases d’avancement

  • Etude de faisabilité
  • Maitrise d’œuvre (APS, APD, DCE, ACT et DET)
  • Etudes d’exécution pour entreprise générale de bâtiment
  • Audits techniques et diagnostics
  • Réhabilitation de bâtiments

CREDO : Quels sont vos marchés ?

Mr Seck :

Nous travaillons pour les entreprises ou les particuliers

  • Aux maitres d’ouvrages Publics et Privés, des solutions conformes avec la réglementation pour la conception de leur ouvrage
  • Aux architectes des solutions techniques et adaptées dans l’élaboration des projets.
  • Aux entreprises de construction, un support technique du bureau d’étude pour l’élaboration des plans d’exécution

CREDO : Quelle est la philosophie de MBA ?

Mr Seck : Notre philosophie est de bien faire notre prestation afin de fidéliser le client

CREDO : Faites-vous face à beaucoup de concurrence ? Quelle stratégie avez-vous adopté afin de relever ce défi ?

Mr Seck : Nous faisons face à la concurrence bien sûr. Mais l’obstacle majeur est le manque de moyens par rapport aux gros bureaux d’étude pour gagner des appels d’offres de gros projet.

Pour relever ce défis, nous nous organisons à mettre l’accent sur la qualité de rendu de nos plans et des notes de calculs afin de frapper aux portes des grosses boites pour des contrats de sous traitance.

CREDO : Comment avez-vous financé votre création d’entreprise ?

Mr Seck : Nous avons financé notre entreprise sur fond propre. Mais il faut savoir que créer un bureau d’étude ne demande pas un capital faramineux, il suffit juste d’avoir un bureau, une chaise, un ordinateur et 4 murs (rire). La grosse difficulté est de se faire connaitre et de faire sa place avec une bonne réputation.

CREDO : Quelles ont été les principales difficultés auxquelles vous avez dû faire face ?

Mr Seck : La principale difficulté consiste à payer trop de charge en France (sociale comme patronale). L’autre obstacle s’explique par la couleur de peau. Le racisme aussi même les chefs d’entreprise le vivent

CREDO : Comment organises-tu ta journée ? As-tu des routines de travail ?

Mr Seck : La journée est classiques, Arrivée 8h au bureau ; lecture de mails, vérification de l’agenda, déplacement sur les terrains toute la journée. Le soir, lecture des courriers, comptabilité etc…

CREDO : As-tu un mentor ou un modèle ?

Mr Seck : J’ai plusieurs modèles : Steve jobs, Bill Gates, Xavier Niel de Free. Kabirou Mbodj et bougane Gueye Dani m’inspirent bien aussi. Ils sont des références pas pour leur fortune mais ce qu’ils sont capable de réaliser en tant que chef d’entreprise

CREDO : Et si c’était à refaire, retenteriez-vous l’expérience ? D’une autre manière ?

Mr Seck : Si c’était à refaire je le refais de la même façon.

CREDO : Quels conseils donneriez-vous aux étudiants et aux jeunes diplômés?

Mr Seck : Je leur conseille d’avoir des diplômes et d’avoir de l’expérience professionnelle d’abord. Pour ce qui souhaite créer leur entreprise, il faudra s’armer de patience et de bien choisir le secteur d’activité

CREDO : Au nom du CREDO, je vous remercie d’avoir répondu à nos questions

Mr Seck : Je vous remercie d’avoir porté votre choix sur ma modeste personne pour connaitre mon parcours professionnel.

image-8086
image-8087

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *